C'est lundi, que lisez vous? #58

C'est lundi, que lisez vous?

A l’origine de ce rendez-vous Mallou qui s’est inspirée de "It's Monday, What are you reading ?" de One Person’s Journey Through a World of Books. Galleane a par la suite pris la relève sur son blog, "Le blog de Galleane", et créé le logo ci-dessus.

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir.

 

1/ Mes lectures de la semaine dernière :

 

 

La patisserie bliss t01

  • La pâtisserie Bliss – T01 de Kathryn Littlewood.

"La pâtisserie de la famille Bliss cache un secret très ancien : un livre de recettes magiques. Le jour où Rose et ses frères et soeurs se retrouvent seuls à tenir la boutique, ils se lancent dans quelques recettes un peu... spéciales. Mais les Muffins d'amour et les Cookies de la vérité vont transformer la petite ville de Calamity Falls en véritable maison de fous..."

J’ai beaucoup apprécié ma lecture même s’il m’a manqué le petit truc en plus qui transforme une bonne lecture en coup de cœur. Pour découvrir mon avis en entier c’est par ici !

 

 

Douces nuits

  • Douces nuits de Ros Clarke et Faye Robertson.

"Recueil de deux nouvelles.

 * Sous le gui de Ros Clarke (All I Want For Christmas)

La nuit dernière, Anna a enflammé la fête de Noël au bureau, avant de se jeter une fois de plus sur l’irrésistible Hugh, l’étoile montante de l’entreprise. L’année passée, il a accepté de faire comme si leur baiser n’avait jamais eu lieu, mais cette année, Anna va devoir se rendre à l’évidence : l’attirance qu’elle éprouve pour Hugh est réciproque. Voilà la jeune femme face à un terrible dilemme : pour s’occuper de sa mère atteinte d’Alzheimer, elle s’est juré de mettre une croix sur les relations amoureuses…

 * Une seconde chance pour Noël de Faye Robertson (Holly’s First Noel)

Holly Jones, prof de musique, est dans une situation délicate pour les fêtes : elle vient de se faire larguer. Lorsque le séduisant prof de sciences de la classe d’à côté surprend sa conversation avec son ex et l’invite à passer quelques jours dans sa retraite écossaise, elle accepte aussitôt, ravie de pouvoir se ressourcer. Elle ne se doute pas un seul instant que, pour ce veuf qui fuit les fêtes depuis le décès de son épouse, sa compagnie est un cadeau inespéré."

J’ai apprécié ce recueil de nouvelles mais sans plus. Encore une fois je pense que cela tient plus au format qu’à autre chose.

En ce qui concerne "Sous le gui" de Ros Clarke, je me suis attachée aux personnages de Hugh et d’Anna. J’ai trouvé leur romance très belle et remplie de douceur. Le dévouement d’Anna pour sa mère et d’Hugh pour Anna m’a touché en plein cœur. Mais j’ai été gênée par l’enchaînement trop rapide, le manque de profondeur. En même temps, c’est souvent le cas dans les nouvelles.

Quant à "Une seconde chance pour Noël", c’est ma préférée des deux. J’ai trouvé que l’auteure avait un peu plus développé son histoire et ses personnages. En même temps, la nouvelle était un peu plus longue. J’ai vraiment eu un coup de cœur pour Noël le valeureux. Son histoire m’a remué et m’a fait monter la larme à l’œil. J’ai eu moins d’atome crochu avec le personnage d’Holly. Et même si l’auteure a pris plus de temps pour développer sa romance j’ai qu’en même trouvé ça trop rapide.

 

Le chevalier courage

 

  • Le chevalier courage ! de Delphine Chedru.

"Aide le chevalier à retrouver son courage ! Il l'a malheureusement égaré au détour d'un chemin... Y Parviendras-tu ? Sur chaque scène, du mystérieux arbre creux jusqu'au repère du terrible dragon vert, tu trouveras un jeu d'observation. Et à chaque page, tu devras faire un choix, afin de continuer l'aventure. Aux côtés de chevalier, tu seras maître de ton destin, et tu pourras recommencer ta quête autant de fois que tu le souhaites."

Découvert en maternelle, grâce à un ami, cet album a tapé dans l’œil d’Alexy. Il lui a tellement plu que lorsqu’il l’a trouvé par hasard à la médiathèque il l’a emprunté. Je dois avouer que je suis fan de cet album qui reproduit le principe du "livre dont tu es le héros". Et j’ai hâte de le relire afin de découvrir toutes les fins alternatives.

 

2/ Mes lectures en cours :

 

 

Amours

  • Amours de Léonor de Récondo.

" "L'amour est là où il ne devrait pas être, au deuxième étage de cette maison cossue, protégé par la pierre de tuffeau et ses ardoises trop bien alignées, protégé par cette pensée bourgeoise qui jusque-là les contraignaient et qui, maintenant, leur offre un écrin." Nous sommes en 1908. Léonor de Récondo choisit le huis clos d'une maison pour écrire un éblouissant roman sur l'épanouissement du sentiment amoureux le plus pur - et le plus inattendu. Victoire est mariée depuis cinq ans avec Anselme de Boisvaillant. Rien ne destinait cette jeune fille de son temps, précipitée dans un mariage arrangé avec un riche notaire et que les choses du sexe plongent dans l'effarement, à prendre en mains sa destinée. Surtout pas son trouble face à l'inévitable question de l'enfant qui ne vient pas. Sa détermination se montre pourtant sans faille lorsque la petite bonne de dix-sept ans, Céleste, tombe enceinte : cet enfant sera celui du couple, l'héritier Boisvaillant tant attendu. Comme elle l'a déjà fait dans le passé, la maison aux murs épais s'apprête à enfouir le secret de famille. Mais Victoire ne sait comment s'y prendre avec le nourrisson. Personne n'a le droit d'y toucher et Anselme est prié de s'installer sur un lit de camp dans son étude. Le petit Adrien dépérit dans le couffin glissé sous le piano dont sa mère, qui a bien du mal à s'inventer dans ce rôle, martèle inlassablement les touches. Céleste comprend ce qui se joue là, et décide de porter secours à l'enfant à qui elle a donné le jour. Quand une nuit Victoire s'éveille seule, ses pas la conduisent vers la chambre du deuxième étage... Léonor de Récondo fait alors exploser les cadres de la conformité bourgeoise pour toucher à l'éclosion du désir, la prise de conscience de son propre corps, la ferveur et la pureté d'un sentiment qui balayera tout. Grand roman d'amour, ce livre est aussi celui de l'émancipation féminine."

Il est difficile pour moi de me prononcer sur cette lecture. J’adore la plume de l’auteure. Les chapitres sont courts, ce qui donne une impression de fluidité. Quant à l’histoire, elle se veut être une ode à l’amour. Et pourtant je reste perplexe. J’attends de l’avoir fini pour me prononcer.

 

La case de l oncle tom

  • La case de l’oncle Tom d’Harriet Beecker Stowe.

"Dans l'Etat du Kentucky, au XIXème siècle. Mr Shelby est un riche propriétaire terrien. Chez lui, les esclaves sont traités avec bonté. Cependant, à la suite de mauvaises affaires, il se voit obligé de vendre le meilleur et le plus fidèle d'entre eux, le vieux Tom. Tom, qui s'est résigné à quitter sa famille, rencontre la jeune et sensible Evangeline Saint-Clare, qui incite son père à l'acheter. Un intermède heureux dans sa vie, mais qui sera de courte durée car il va être vendu une nouvelle fois..."

J’avais mis ce roman de côté le temps de la "Weekly Book Color Challenge" et du "Cold Winter Challenge". C’est avec joie que je l’ai repris. J’avance doucement car je savoure cette lecture qui fait réfléchir.

 

Harry potter et la chambre des secrets

  • Harry Potter – T02 – Harry Potter et la chambre des secrets (version illustrée) de J.K. Rowling et Jim Kay.

"Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potion magique, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ? Un livre magique pour sorciers confirmés."

Petit à petit l’oiseau fait son nid et nous on se rapproche de la fin.

 

Apprentie geisha

  • Apprentie Geisha – Journal d'Ayami – Tokyo, 1923 d’Isabelle Duquesnoy.

"Japon, 1923. À l'âge de douze ans, Ayami est vendue à une okiya, une maison d'éducation de geishas, à Tokyo. D'abord cantonnée aux tâches ménagères, elle devient maïko - apprentie geisha - et prend un nouveau nom : Mitsuko. On lui enseigne l'ikebana, le chant, la danse des éventails... Ses aînées lui montrent comment marcher gracieusement, sourire aux plaisanteries des clients sans montrer ses dents, nouer la ceinture de son kimono. L'apprentissage est exigeant mais la jeune fille ne se décourage pas et révèle de grandes aptitudes. C'est alors qu'un tremblement de terre ravage le pays. Tokyo est gravement touché ainsi que sa ville natale, où Mitsuko part à la recherche de sa famille."

Cassy aime beaucoup cette lecture. A travers les pages elle découvre les us et coutumes du Japon.

 

3/ Mes lectures à venir :

 

 

Into the wild

  • Into the wild de Jon Krakauer.

"Il avait renoncé au rêve américain. Pour vivre une aventure extrême. En 1992, le cadavre d'un jeune homme est découvert dans un bus abandonné en Alaska, au pied du mont Mckinley, loin de tout lieu habité. Fils de bonne famille, Chris McCandless aurait dû en toute logique devenir un américain bien tranquille à l'avenir sans surprise. Mais, dès l'obtention de son diplôme universitaire, il décide de partir à l'aventure. Après avoir fait don de ses économies à une œuvre humanitaire, il entame son périple sous un nom d'emprunt avec sa vieille voiture, qu'il abandonnera un peu plus tard. Il sillonne le sud des Etats-Unis, subsistant grâce à de menus travaux, avant de réaliser son grand projet: s'installer au cœur de l'Alaska, seul, en communion avec la nature. Mais on ne s'improvise pas trappeur, ni homme des bois... Ce parcours dramatique d'un jeune homme qui a voulu vivre jusqu'au bout son impossible idéal est retracé par Jon Krakauer, l'auteur du best-seller tragédie à l'Everest. Livre-culte dans le monde entier, Into the Wild a d'emblée fasciné Sean Penn, qui en a réalisé une adaptation cinématographique applaudie par la critique américaine."

 

Balle de match

  • Balle de match d’Harlan Coben.

"Dans le monde du tennis professionnel, certains n’hésitent pas à remplacer la balle jaune par une autre d’un plus petit calibre aux effets mortels. Comme celle qui a mis définitivement fin à la carrière de l’ancienne championne Valérie Simpson par exemple. Pour l’agent sportif Myron Bolitar, c’est une nouvelle enquête semée d’embûches qui commence. Qui avait intérêt à tuer Valérie ? Et pourquoi celle-ci a-t-elle cherché à le joindre la veille de son assassinat, après un long silence ? Quel rapport enfin entre elle et le protégé de Myron, Duane Richwood, la star montante de la raquette américaine ? Personne ne semble très enclin à répondre à ces questions. Alors quand la mafia et un sénateur véreux s’en mêlent, Myron comprend que le jeu va être décisif…"

 

Quel radis dis donc

  • Quel radis dis donc ! de Praline Gay-Para et Andrée Prigent.

"Un radis géant pousse dans le jardin d'un papi et d'une mamie. Le papi attrape le radis, il tire, il tire, il tire, il peut toujours tirer, le radis reste bien accroché !"

 

Chat va barder

  • Chat va barder ! de Florence Thinard.

"A la Dolce Vie d'Chat, la pension pour chats tenue par la famille de Titouan, le printemps est agité. L'arrivée d'un nouveau pensionnaire, très particulier, met notre joyeuse troupe sur les dents. Pire encore, la nuit suivante, des chats disparaissent... Voici un nouveau défi pour nos héros, qui devront utiliser les pouvoirs des totems pour mener l'enquête."

 

N’hésitez pas à me faire savoir en commentaire si vous avez lu certains de ces livres et ce que vous en avez pensé. Ca me fait toujours plaisir de connaitre les avis d’autres personnes. Si dans mes romans à lire une lecture commune vous tente, sachez que je suis toujours partante !

 

Enfin, si cet article vous a plu vous pouvez vous abonner à ma page facebook ou twitter.

 

A très bientôt et en attendant bonne semaine livresque à vous !

 

Rédigé par Magali, le 12/02/2018

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

ChemsBook
WOW plein de lectures ^^
Moi aussi j'ai beaucoup aimé la pâtisserie Bliss mais j'ai eu le même ressenti que toi. Il me manquait quelque chose :p
J'ai pas la chance d'avoir les HP illustrés, ils sont tellement magnifique.
magalitdeslivres
  • magalitdeslivres (site web) | 14/02/2018
@ChemsBook Je suis heureuse de voir que tu as eu le même ressenti pour le premier tome de la pâtisserie Bliss. Pour les illustré, c'est l'un des cadeaux de Cassy tous les ans à Noël.

Ajouter un commentaire