Quatre filles et un jean - T01 - Le premier été

Quatre filles et un jean

Auteur : Ann Brashares

Edition : Gallimard jeunesse

Collection : Pôle fiction

Parution : 24/06/2010

ISBN-13 : 978-2070551620

Pages : 384

 

Résumé : Rien ne peut séparer des amies comme Tibby, Carmen, Bridget et Lena. Rien… sauf des vacances d'été qu'elles vont passer pour la première fois chacune de son côté. Pour surmonter cette épreuve, elles ont, comme un trait d'union… un jean. Bleu, vieux, bête comme un pantalon, oui mais voilà, ce jean-là est magique, puisqu'il va à merveille à chacune de ces filles pourtant aussi différentes physiquement que moralement. Il sera leur lien, leur témoin et le gage de leur amitié. Après se l'être passé toutes les semaines, elles écriront dessus, à la fin des vacances, un mot ou un dessin qui résumera leurs aventures.

Mon avis : Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais souvent, avant d’entamer une lecture j’ai une vague idée (pas toujours juste d’ailleurs !) de ce que je vais lire. Avec "Quatre filles et un jean", je pensais passer un agréable moment en compagnie d’un roman à la fois drôle, léger et "feel good". Mais ce roman est en vérité tellement plus que cela.

C’est avant tout une belle histoire d’amitié qu’on ne peut qu’envier. Un peu du même genre que celle qu’on voyait à l’œuvre dans la série "Friends". Une amitié sur laquelle le temps et les épreuves n’ont aucun effet.

Nos héroïnes (Tibby, Lena, Carmen et Bridget) sont amies depuis toujours et ont l’habitude de passer chaque été ensemble. Mais pour la première fois elles vont se retrouver séparer. Enfin, pas tout à fait car au cours de l’été les filles vont s’envoyer un jean "magique". Grâce à lui, elles auront l’impression d’être ensemble et pourront y puiser le soutien et la force dont elles auront besoin pour affronter les difficultés du quotidien.

Mais ce roman, c’est aussi un moyen d’aborder des sujets complexes et difficiles qui sont au centre des préoccupations des adolescents, et même des adultes parfois. Le divorce, la famille recomposée, l’amour, l’amitié et le deuil ne sont que quelqu’un des thèmes évoqués. Ann Brashares les aborde avec beaucoup de sensibilité et de pudeur. Elle arrive à nous faire passer du rire aux larmes avec une facilité déconcertante.

J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié sa plume que je trouve simple et légère. Elle contribue à faire de ce roman un véritable "page turner", tout comme la taille de ses chapitres (qui sont très courts), l’alternance des narratrices (on passe d’une fille à l’autre, tout au long du roman) et l’histoire (qui est addictive).

La dernière chose que j’ai beaucoup aimé c’est la présence de citations, réelles ou inventées, au début de chaque chapitre.

Ma note : Vous l’aurez compris j’ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman qui est très bien construit et rempli d’humanité. Il nous fait à la fois rire, pleurer et réfléchir. C’est un véritable baume pour le cœur et j’ai hâte de poursuivre ma lecture avec le deuxième tome.

 

Cet ouvrage a fait l’objet d’une lecture commune avec mon amie Blandine du blog "Vivrelivre". Vous pouvez consulter l’article qu’elle lui a consacré en suivant ce lien.

 

Rédigé par Magali, le 16/04/2016

 

Pour finir, ce titre participe aux challenges suivant :

2016 reading challenge

Petit bac 2016

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×