A comme association - T01 - La pâle lumière des ténèbres

A comme association t01

Auteur : Erik L'Homme

Edition : Folio Junior

Collection : -

Parution : 06/03/2014

ISBN-13 : 978-2070659012

Pages : 176

 

Résumé : Jasper vit à Paris, va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Depuis peu, il fréquente aussi le 13, rue du Horla, l'adresse ultra secrète de l'Association. L'organisation a repéré chez lui des aptitudes certaines pour la magie et lui a proposé de devenir agent stagiaire. Armé d'une bombe lacrymogène au jus d'ail, Jasper est envoyé chez les vampires pour enquêter sur un trafic de drogue. Attention au retour du jet d'ail !

Mon avis : Me revoici aujourd’hui pour vous parler du premier tome de la saga "A comme association". Cela faisait un moment que ce roman trainait dans ma PAL et c’est grâce à ma binômette (oui ce mot n’existe pas vraiment, et alors ?) "ChemsBook", du challenge "Pioche dans ma PAL" de livraddict, qu’il en est sorti.

Mais avant de parler du roman en lui-même, je vais vous faire un topo sur cette saga (c’est ce qui m’a fait acheter le livre après tout !). Il faut savoir qu’elle est née de la complicité entre deux auteurs jeunesses : Pierre Bottero et Erik L’Homme. Ils ont décidé un jour de mettre leurs talents et leurs univers en commun afin d’écrire une saga à quatre mains. Ils devaient écrire à tour de rôle un tome. Malheureusement Pierre Bottero est décédé durant le projet et c’est Erik L’Homme qui a achevé la saga.

Mais revenons-en au livre en lui-même ! Dans "La pâle lumière des ténèbres" nous faisons la connaissons de Jasper. Jasper n’est pas un lycéen comme les autres. Musicien (de cornemuse, oui c’est ringard et alors ?), élève surdoué, il est surtout un magicien plutôt adroit pour son âge. Cela lui a valu d’être réparé par la très secrète organisation "l’Association" qui a sauté sur l’occasion de le recruter et de lui proposer un poste d’agent stagiaire. Mais on est loin des stages habituels, où les stagiaires se contentent de ramener des cafés et de déposer les costumes au pressing. "L’association" c’est un peu la super police des êtres anormaux. Et pour l’une de ses premières missions sur le terrain on envoie Jasper chez les vampires dans le but d’enquêter sur un trafic de drogue. Afin de relever cette mission il ne manquera ni d’humour, ni de courage ce qui tombe bien car il enchainera les ennuis.

J’ai vraiment apprécié la plume d’Erik L’Homme que j’ai trouvé fluide et légère.

Quant à l’histoire elle ne manquait pas de charme même si j’ai eu du mal avec le postulat qu’on pouvait laisser un adolescent vivre seul dans un appartement sur Paris ou affronter des vampires. L’action était au rendez-vous et les blagues de Jasper, certes pourries, m’ont fait sourire.

Mais je dois avouer que je n’ai pas vraiment été séduite. Je n’ai pas réussi à m’identifier et l’intrigue était cousue de fil blanc pour moi. J’insiste sur le "pour moi", c’est-à-dire une adulte. Je pense que ce roman est très bien pour le public visé (de jeunes lecteurs) qui ne rencontrera pas les mêmes difficultés.

Ma note : Vous l’aurez compris, j’ai passé un agréable moment en compagnie de ce roman même si on est loin du coup de cœur. C’est pour ça, et pour découvrir la vision de Pierre Bottero, que je me plongerai dans le tome 2. En attendant, c’est un livre que je donnerai avec plaisir à lire à mes loulous quand ils auront atteint l’âge requis. Je lui mets donc la note de 3/5.

 

Rédigé par Magali, le 24/04/2017

 

Pour finir, ce titre participe aux challenges suivant :

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×