Mariés mais pas trop - T03

Index 6

Auteur : Kanan Minami

Editeur : Panini

Collection : Panini Shojo

Parution : 07/10/2015

ISBN-13 : 978-2809450743

Pages : 192

Résumé : Alors que peu à peu un partenariat Karin et Tsurugi se développe et que sans vouloir l'avouer le jeune homme sent son armure se fendiller et son coeur fondre pour son encombrante épouse, le jeune couple va traverser une nouvelle crise ! Car Rinrin, l'ami de Karin est plus qu'intrigué par les changements survenus chez son amie d'enfance. Nos héros qui ont jusqu'à présent réussi à dissimuler leurs liens au sein de l'école ont du souci à se faire ! Kanan Minami a trouvé son rythme de croisière !

Mon avis : S’il y a bien un manga dont j’attendais la parution avec impatience, c’était celui-ci ! Ayant été séduite par les tomes 1 et 2, j’avais hâte de me replonger dans l’histoire et de voir si la magie opérerait à nouveau.

A la fin du deuxième tome, nous avions quitté nos jeunes mariés alors que Karin mettait tout en œuvre pour se faire aimer de Nao. Cela allait-il réussir ? La romance serait-elle au rendez-vous ? Eh bien oui ! Les sentiments de Nao deviennent de plus en plus profonds. Du coup, il se montre moins dur, froid avec Karin allant jusqu’à faire attention à ménager ses sentiments. Ce qui me plait c’est que cette évolution des sentiments est crédible. La magaka aurait très bien pu les faire tomber amoureux dès le premier tome (j’ai déjà vu d’autre le faire). Or, elle prend son temps et cela nous rend les personnages plus attachants.

Mais que serait une histoire d’amour sans obstacles à franchir ? Ici, l’obstacle prend les traits de Rinrin, le meilleur ami de Karin. Celui-ci se faisant du souci pour elle décide de la faire suivre. Il découvre alors qu’elle s’est mariée avec Nao et se livre à un odieux chantage : soit ils divorcent, soit il révèle leur secret à toute l’école. Nos jeunes mariés vont-ils céder à son chantage ? Qu’est-ce qui motive Rinrin ?

Encore une fois, les dessins de Kanan Minami sont superbes (je suis fan de son coup de crayon). L’humour bien que moins présent n’est pas non plus aux abonnés absents. La mangaka a, comme d’habitude, disséminé au fil des pages des notes expliquant comment elle a imaginé une scène, un dessin. J’aime beaucoup ces petites attentions qui nous permettent d’appréhender son processus créatif et de mieux la cerner. Comme les deux tomes précédents, celui-ci ne contient aucune scène d’amour explicite.

La mangaka a encore une fois inclus deux histoires inédites de "Tsubaki Love". Cette série étant un véritable coup de cœur, c’est toujours avec beaucoup de bonheur que je retrouve les personnages.

Ma note : Cette série continue sur sa lancée et c’est toujours un véritable plaisir à lire. J’attends impatiemment le 6 janvier pour pouvoir me procurer le tome n°4 et me replonger dans cette lecture qui m’a encore une fois séduite. Je lui mets donc la note de 5/5.

Rédigé par Magali, le 26/11/2015

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

×