Mariés mais pas trop - T01

Maries mais pas trop tome 1 604433 250 400

Auteur : Kanan Minami

Editeur : Panini

Collection : Panini Shojo

Parution : 08/04/2015

ISBN-13 : 978-2809448184

Pages : 192

Résumé : Karin Oriyama est une jeune fille pourrie gâtée, qui obtient toujours ce qu'elle veut. Lors de son entrée au lycée, elle tombe sous le charme de la star de l'école, Nao Tsuguri et lorsque ses parents lui offrent, pour son seizième anniversaire, un mariage avec le jeune homme, Karin est aux anges. Mais la lune de miel est de courte durée, car les jeunes gens doivent vivre dans un hôtel miteux. De plus, le jeune homme lui apprend qu'il a accepté ce mariage arrangé pour éponger les dettes de sa famille et qu'en réalité, il déteste sa nouvelle épouse....

Mon avis : Pour ceux qui ont déjà lu certaines de mes chroniques vous pourriez croire, à tort, que j’ai choisi ce manga car il est de Kanan Minami. Mais pour tout dire, j’ai été séduite par son titre et sa couverture. Je n’ai compris qu’à la fin du manga, en voyant le hors-série, qu’il était de Kanan Minami.

J’ai énormément apprécié la lecture de ce premier tome. Kanan Minami a réussi à ce que je m’identifie au personnage de Karin. Car, sous ses airs de princesse c’est une jeune fille attachante qui rêve de prince charmant et de happy-end. Et c’est ce qu’elle pense avoir obtenu en épousant Nao. Or, à peine le mariage célébré elle se rend compte que l’homme de sa vie ne l’a épousée que pour des raisons pratiques et qu’il n’est nullement question d’amour. Pire encore, il n’envisage même pas de consommer le mariage qu’il n’aborde que comme une simple colocation. Elle qui avait l’habitude d’être choyée et de ne rien faire par elle-même se retrouve, du jour au lendemain, obligée de se débrouiller toute seule et cela donne lieu à des situations cocasses qui m’ont beaucoup fait rire. Malgré tout, elle ne perd pas sa bonne humeur et l’espoir de se faire aimer de Nao.

J’ai retrouvé dans ce manga tout ce que j’aime chez Kanan Minami : son coup de crayon sublime, ses dialogues plein d’humour et ses notes au fil des pages qui nous expliquent comment elle a conçu l’histoire. Certaines situations sont, à mon sens, exagérées mais c’est dans le seul but de produire un effet comique. En plus, et une fois n’est pas coutume, ce tome peut être lu par tout le monde car il ne contient aucune scène d’amour explicite.

Pour finir, j’ai été touchée que la mangaka ait inséré à la fin un hors-série (d’une vingtaine de pages) sur "Tsubaki love". J’avais beaucoup apprécié les personnages et j’avais été déçue de les quitter. En plus, celui-ci comble un vide dans l’histoire.

Ma note : Ce manga contient tout ce que j’aime et j’ai vraiment hâte de poursuivre ma lecture avec le tome 2. C’est une lecture légère qui convient parfaitement aux vacances d’été. Je lui mets donc la note de 5/5.

Rédigé par Magali, le 06/08/2015

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×