Breathing - T01 - Ma raison de vivre

Ma raison de vivre

Auteur : Rebecca Donovan

Editeur : Pocket jeunesse

Collection : Territoires

Parution : 05/03/15

ISBN-13 : 978-2266246101

Pages : 544

Mon résumé : "- Et si je ne veux pas être ami avec toi?
- Alors nous ne serons pas amis.
- Et si j'ai envie d'être plus qu'un ami?
- Alors nous ne serons rien du tout.
" Emma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie. Non pas parce qu'il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle..."

Mon avis : Bienvenue dans le monde d’Emma ! Elève studieuse et investie dans la vie du lycée, elle a tout de la fille parfaite. Elle pense à son avenir et met toutes les chances de son côté pour intégrer l’université de son choix. Elle est aussi effacée et solitaire, mais pas trop. Son but : essayer de ne pas faire de vague car tout n’est que façade. Personne ne doit découvrir ses secrets et percer la carapace qu’elle s’est construite. Plus qu’une lubie, c’est une question de survie ! Alors quand Evan, le petit nouveau, souhaite devenir son ami, et plus si affinité, il se heurte à une fin de non recevoir. Pour Emma, il est hors de question de le laisser entrer dans sa vie et de courir le risque qu’il la perce à jour et mette en péril son fragile équilibre. Mais si en laissant entrer Evan, il devenait sa raison de vivre plutôt que de survivre ?

Au moment de vous faire part de mon avis je me rends compte que c’est loin d’être gagné ! Il y a des livres dont nous savons, sans même les avoir commencés, qu’ils vont nous bouleverser, nous remuer et appuyer là où ça fait mal. « Ma raison de vivre » de Rebecca Donovan en est l’exemple parfait pour moi. C’est un roman coup de poing, qui se vit plutôt qu’il ne se lit !

Et il faut avoir l’estomac bien accroché, pour continuer à tourner les pages. Car à travers son histoire Rebecca Donovan traite d’un sujet tabou, où la loi du silence est malheureusement encore trop souvent de mise : la maltraitance. Elle aborde ce sujet avec beaucoup de justesse et de pudeur. On sent qu’elle a eu à cœur de peser ses mots et d’éviter de tomber dans les clichés, renforçant l’impression de réalité que dégageait son récit.

Rebecca Donovan a aussi réussi à créer un trio de personnage attachant, qu’on voudrait tellement protéger. En effet, comment ne pas aimer Emma, elle, qui justement par amour est prête à accepter l’impensable ? Comment ne pas succomber au charme d’Evan qui n’aura de cesse d’essayer de protéger Emma et de la tirer de là. Ou comment ne pas être attendrie par la pétillante Sara, qui essayera tant bien que mal de maintenir Emma hors de l’eau, de lui fournir un abri.

Ma note : Vous l’aurez compris ce roman a su me secouer et s’est en larme que je l’ai quitté. J’attends avec impatience de me plonger dans le deuxième tome de cette saga. Même si je déteste utiliser ce terme pour ce type d’ouvrage, c’est un coup de coeur.

 

Rédigé par Magali, le 04/09/17

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×