Lettres du Père Noël

Lettres du pere noel

Auteur : J.R.R. Tolkien

Editeur : Pocket

Collection : Best

Parution : 16/10/2013

ISBN-13 : 978-2266239400

Pages : 160

Mon résumé : Plus connu pour ses travaux universitaires et pour l'invention de la Terre du Milieu, J.R.R. Tolkien est aussi un formidable auteur de contes pour enfants. Comme "Bilbo le Hobbit" et "Roverandom", les "Lettres du Père Noël" ont d'abord été destinées à ses trois fils et à sa fille, auxquels, chaque année entre 1920 et 1943, Tolkien a écrit une lettre (parfois deux) prétendument envoyée du pôle Nord par le Père Noël ou l'Ours Polaire.
Ces trente lettres et les dessins qui les accompagnent forment un récit très prenant des aventures de l'homme en rouge et à la barbe blanche, de son ours assistant, et de leurs démêlés avec les gobelins. Un ouvrage qui plaira aux enfants, à leurs parents, et surprendra plus d'un amoureux de Tolkien.

Mon avis : Ce n’est qu’à demi-rassurée que je me suis lancée dans cette lecture car J.R.R. Tolkien est loin d’être l’un de mes auteurs préférés. A l’adolescence, j’ai bien essayé de lire sa saga "Le seigneur des Anneaux" mais le tome 2, "Les deux tours", était venu à bout de ma ténacité. Malgré un univers très riche et une histoire enthousiasmante la plume de l’auteur avait fini par me décourager. Attention, je suis la première à reconnaitre que J.R.R. Tolkien était un génie et avait un talent fou mais je fais partie de ces gens qui ont besoin, lorsqu’ils lisent, de faire marcher leur imagination. Or, lors de ma lecture de sa saga cela n’a pas été possible car le style de l’auteur trop descriptif avait bridé mon imagination.

Mais revenons à nos moutons et à l’ouvrage qui nous intéresse : "Lettres du Père Noël". Je devais lire ce roman dans le cadre du bookin’o’saure (vous savez le club de lecture super sympa dont je fais partie) j’en ai donc profité pour retenter le coup avec J.R.R. Tolkien.

Dès le départ, j’ai été emballée par le concept. Pendant plusieurs années, plus précisément entre 1920 et 1943, J.R.R. Tolkien va faire croire à ses enfants qu’ils correspondent avec le Père Noël. Sous ses traits, il va leur envoyer des lettres et des dessins censés leur narrer sa vie au Pôle Nord. Il n’hésitera pas à travestir son écriture afin qu’ils ne la reconnaissent pas. Autant vous dire que la maman que je suis a été interpellée. Après tout je me suis bien fait passer pour la petite souris, moi.

Tout au long de cette correspondance, j’ai retrouvé l’imagination folle de l’auteur qui a été jusqu’à inventer une langue ! La vie du Père Noël au pôle Nord ne manque ni d’action (merci les gobelins) ni d’humour (merci l’ours assistant) ce qui rend la lecture assez fluide. Quant au personnage principal il est difficile de ne pas l’apprécier, il s’agit quand même du Père Noël, nom d’une pipe !

L’autre point positif pour moi, c’est les quelques allusions au contexte historique que l’on trouve au fil des pages. Une partie de cette correspondance s’est déroulé durant la seconde guerre mondiale et l’auteur au détour de certaines phrases nous parle de cette période sombre de notre histoire.

Ma note : Malgré une lecture plutôt agréable, je n’ai pas vraiment été transportée et je ne comprends pas pourquoi. Est-ce que ce livre était encore trop descriptif pour moi ? Je ne sais pas. En tout cas, le concept m’a plu et je pense que je le lirai bientôt à mes petits loups. Je lui mets donc la note de 3/5.

 

Rédigé par Magali, le 01/05/2017

 

Pour finir, ce titre participe au challenge suivant :

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×