Incandescence

Incandescence

Auteur : Tara Sue Me

Editeur : Marabout

Collection : Red Velvet

Parution : 11/03/2015

ISBN-13 : 978-2501096324

Pages : 288

Mon résumé : Julie Masterson a le goût du risque. Si elle connaît différents scénarios qui peuvent se dérouler entre les murs d'une chambre, elle n'a jamais poussé sa curiosité jusqu'à laisser un partenaire disposer de son corps. Jusqu'à ce qu'elle rencontre Daniel Covington, le séduisant directeur de la Weston Bank, qui l'entraîne dans un monde d'expériences sexuelles dont elle ne se doutait pas qu'elle avait désespérément besoin. Daniel, quant à lui, n'a pas eu de relation exclusive depuis plus de deux ans. Mais l'innocence et l'enthousiasme de Julie lui font reconsidérer sa perception de l'engagement. Alors que leur relation torride s'intensifie, le côté sombre de leurs jeux apparaît. Julie va devoir décider si elle fait suffisamment confiance à Daniel pour se soumettre entièrement à lui, ou si elle doit fuir avant de finir par se brûler...

Mon avis : Me revoici aujourd’hui pour vous parler d’une romance un peu particulière, s’adressant à un public averti.

Si, tout comme moi, vous avez apprécié de lire la saga "Cinquante nuances" d’E.L. James, ce livre devrait vous plaire. Par contre, si vous ne supportez pas la littérature érotique, se déroulant de surcroît dans le milieu BDSM, passez votre chemin, car clairement, ce livre ne s’adresse pas à vous.

"Incandescence" est un "one-shot", que l’auteure, Tara Sue Me, a publié en parallèle de sa saga "soumise". Nous y retrouvons les personnages de Daniel et Julie, que nous avions rencontré dans le tome 4, "L’appât", de sa saga. L’auteure nous raconte, ici, le début de leur idylle et les premiers pas de Julie dans le BDSM. Eh oui, elle est novice alors que lui pratique depuis des années, ce qui est loin d’être original pour le coup. A quand l’inverse, ou mieux encore une femme qui serait une dominante ?

Ce que j’apprécie beaucoup, dans les ouvrages de Tara Sue Me, c’est que les personnages qui se livrent à ce type de pratiques (relations) ne le font pas car ils sont traumatisés (comme c’est souvent le cas dans ce type de romans). Le BDSM n’est pas présenté comme une échappatoire à leur démon mais comme un vrai choix de vie. Les personnages ont souvent parcouru tout un chemin pour se rendre compte que c’était ce qui leur convenait le mieux et pour l’accepter.

En plus, dans ce tome, on découvre une véritable communauté, dans laquelle évolue Daniel depuis des années (il y est même l’un des piliers) et où Julie fait son entrée. Celle-ci est très structurée, hiérarchisée et encadrée. Toutefois, est-ce suffisant pour prévenir les accidents ?

Le seul bémol, c’est que j’ai préféré les personnages secondaires, et leurs histoires, au couple principal. Tout particulièrement, ceux de Dena et de Maître Parks, auxquels je me suis attachée. J’espère sincèrement que l’auteure va leur consacrer un tome afin de satisfaire ma curiosité sur leur passé commun.

J’aime beaucoup la plume de Tara Sue Me, que je trouve très addictive. Du coup, on se laisse très facilement emporter par l’histoire, et c’est presque sans s’en rendre compte que l’on achève notre lecture.

Elle a aussi le don de décrire ses scènes "hot" de manière très érotiques mais sans jamais tomber dans le vulgaire.

Ma note : J’ai énormément apprécié cette lecture. Mais, ce livre m’a moins emballé que d’autres de cette auteure. C’est uniquement pour cela que je lui mets donc la note de 4/5.

 

Rédigé par Magali, le 06/04/2016

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

×