Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates

Le cercle litteraire des amateurs d epluchures de patates

Auteur : Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Editeur : 10 * 18

Collection : Domaine étranger

Parution : 06/01/2011

ISBN-13 : 978-2264053510

Pages : 416

Mon résumé : 1946, alors que les Britanniques soignent les blessures de guerre, Juliet Ashton, écrivain en manque d'inspiration, entreprend une correspondance avec les membres attachants d'un cercle de Guernesey. De confidences en confidences, la page d'un nouveau roman vient de s'ouvrir pour la jeune femme, peut-être aussi celle d'une nouvelle vie...

Mon avis : Voila un roman que je souhaitais lire depuis longtemps. Pourquoi ? Car il est rare de trouver un livre au titre aussi énigmatique. En effet, comment ne pas s’interroger et ne pas être intriguer par un titre aussi long et mystérieux que "Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates".

C’est comme d’habitude à l’aveugle que je me suis lancée dans ma lecture.

"Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates" est un roman épistolaire. C’est un style que j’affectionne particulièrement car cela rend la lecture fluide. Mais c’est surtout un roman "feel good" qui m’a séduite et m’a donné pour la première fois l’envie de partir découvrir un lieu : l’île de Guernesay.

Nous sommes en 1946, la seconde guerre mondiale vient de s’achever et l’Europe tente de se reconstruire. C’est sur cette toile de fond que nous découvrons Juliet, une jeune londonienne qui pendant la guerre a, entre autre, tenu une chronique tournant en dérision les difficultés rencontrées durant cette sombre période. Cela a d’ailleurs donné lieu à un livre dont elle vient de terminer la promotion. Elle doit maintenant entamer la rédaction de son prochain roman. Sauf que l’inspiration la fuit.

Enfin, pas pour longtemps car elle va bientôt recevoir une lettre d’un homme qu’elle ne connaît ni d’Eve ni d’Adam : Dawsey. Celui-ci va lui écrire car il a acheté par hasard un livre de Charles Lamb lui ayant appartenu. Il souhaiterait en acquérir d’autre et sollicite son aide car il est difficile pour lui de se procurer des livres sur l’île de Guernesay (île fraichement débarrassée de l’occupation allemande). Va s’en suivre une correspondance assez soutenue. C’est d’ailleurs, au travers de l’un de leurs échanges que Juliet va entendre parler pour la première fois du cercle littéraire dont Dawsey fait partie : "Le Cercle des amateurs de littérature et de tourte aux épluchures de patates de Guernesey". Très intriguée par ce nom elle ne va pas manquer de lui poser des questions. De fil en aiguilles, Juliet va trouver l’inspiration pour son prochain roman. Elle va aussi nouer de nombreuses correspondances avec les différents membres de ce cercle.

Et c’est là que le roman prend toute son ampleur. Au fur et à mesure de ces échanges les auteures vont réussir avec brio à nous retracer des moments de vie de cette époque. De l’occupation à la résistance, en passant par les camps de concentration et la reconstruction rien ne sera occultée. Leur récit n’est pas édulcoré et l’on passe de l’horreur des camps de concentration à une anecdote se déroulant durant l’occupation digne d’un vaudeville. Par petites touches disséminées ça et là, elles nous montrent que la situation était loin d’être aussi simple que ce que nous en racontent les livres d’histoires : avec les méchants d’un côté et les gentils de l’autre.

Et je dois avouer que cela à fait écho en moi en me rappelant nombres d’anecdotes que m’avait narré mes grands-parents.

Ce roman m’aura fait pleurer parfois, rire aussi mais surtout m’aura rempli d’espoir (ce qui est un petit miracle en soi).

Ma note : Vous l’aurez compris j’ai vraiment adoré ce roman qui revient sur une période sombre de notre histoire avec délicatesse. C’est un roman que l’on quitte le cœur gros et qui nous fait du bien malgré le sujet abordé. Il est à mettre entre toutes les mains et je vous le conseille chaudement. Je lui mets donc la note de 5/5.

 

Rédigé par Magali, le 05/02/2017

 

Cet ouvrage a fait l’objet d’une lecture commune avec mon amie Blandine du blog "Vivrelivre". Vous pouvez consulter l’article qu’elle lui a consacré en suivant ce lien.

 

 

Pour finir, ce titre participe aux challenges suivants :

 

 

  • "Challenge mystère 2017", pour le mois de janvier, consigne lire un roman dont l'addition du prénom et nom de famille de l'auteur totalisent 12 lettres.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

magalitdeslivres
  • 1. magalitdeslivres (site web) | 06/02/2017
Coucou,
c'est fort probable. Surtout si tu adepte des romans historiques et de la seconde guerre mondiale.
Cassandre
Il faut vraiment que je le sorte de ma PAL, je sens que je vais me régaler !

Ajouter un commentaire

×