Ce qui nous lie

Ce qui nous lie

Auteur : Samantha Bailly

Editeur : Milady

Collection : Milady littérature

Parution : 18/04/2013

ISBN-13 : 978-2811210304

Pages : 281

Mon résumé : Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu'elle a appris à dissimuler... et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie "normale", celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.
Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l'open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de coeurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n'arrive pas à percevoir les liens...
Un récit émouvant et juste, porté par une héroïne hors du commun, signé par une jeune auteure au talent éblouissant.

Mon avis : J’avais tellement entendu parler, sur la blogosphère, de Samantha Bailly, et de ce roman en particulier, que j’avais hâte de me plonger dedans. Avec de si bonnes critiques, le coup de cœur serait forcément de mise ! A moins que….

Je dois bien reconnaître, qu’au départ, j’ai eu beaucoup de mal avec le personnage d’Alice (et c’est mon seul bémol). Elle me tapait sur les nerfs et je ne la comprenais pas vraiment. Figurez-vous que du jour au lendemain cette demoiselle va se retrouver affublée d’un don. Et pas n’importe lequel ! Elle peut voir les liens qui unissent les gens sous forme de fils. Croyez-vous qu’elle l’utiliserait à bon escient ou se contenterait de l’ignorer. Eh bien, non ! Elle va s’en servir afin de se venger, par personnes interposées, de son ex-compagnon. Comment ? En traquant les hommes infidèles et en les débusquant. Je vous laisse imaginer l’air ravi de leur compagne à qui elle révèle le pot aux roses par mail (et ce, bien qu’elles ne lui aillent rien demandé).

Seulement voilà, au bout d’un moment elle se lasse, voir se dégoûte (il y a de quoi, non ?), et saisit l’occasion de reprendre sa vie en main en se trouvant un travail. C’est là qu’elle va rencontrer Raphaël, le seul individu sur terre avec qui son don ne fonctionne pas. Au fil des pages, nous voyons leur relation se transformer. On tremble, on rit, on pleure et on assiste à l’évolution et à la guérison d’Alice.

Dès les premières pages, j’ai été charmée par cette histoire que je trouve très originale. Ce don, si particulier, à su m’intriguer et c’est avec plaisir que j’ai tourné les pages afin d’en apprendre plus sur lui.

J’ai aussi beaucoup apprécié la façon qu’avait Samantha Bailly de narrer son histoire. Elle n’a pas hésité à mêler passé, présent et futur afin de nous permettre de mieux comprendre les tenants et les aboutissants de son histoire. Loin de me déstabiliser cela m’a énormément plu.

Enfin, j’ai trouvé que la plume de l’auteure était fluide et addictive.

Toutefois, et je ne sais pas vraiment expliquer pourquoi, la mayonnaise n’a pas prise.

Peut-être avais-je de trop grandes attentes ? Ou alors, et je dois être l’une des seules à le penser, la fin que j’ai trouvé décevante m’a achevé ?

Quoi qu’il en soit, ce roman comporte énormément de points positifs et ce n’est pas parce que cela n’a pas fonctionné avec moi que je ne vous le recommande pas chaudement.

Ma note : Vous l’aurez compris j’ai apprécié ma lecture mais il m’a manqué ce petit je ne sais quoi pour vraiment me captiver. Cela reste néanmoins une jolie histoire, originale et servi à merveille par la plume de l’auteure. Je lui mets donc la note de 4/5.

 

Rédigé par Magali, le 23/12/2016

 

Pour finir, ce titre participe au challenge suivant :

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×