Bad boyfriend - T02

Bad boyfriend - T02

Auteur : Saki Aikawa

Edition : Soleil

Collection : Shojo

Parution : 12/11/2015

ISBN-13 : 978-2302048140

Pages : 192

Résumé : Durant la fête de clôture d'un tournoi sportif, Ayano, présidente du conseil des élèves, se retrouve à boire plus que de raison. Le lendemain, elle se réveille dans le lit de Kagura, un autre élève de sa classe, mais aussi le successeur d'un fameux gang Yakuza ! Ayano s'en veut d'avoir fait une telle chose avec un si mauvais garçon, mais pour une raison inexplicable, son coeur s'emballe pour lui.

Mon avis : C’est à reculons que je me suis lancée dans la lecture de ce second tome. Il faut dire que la lecture du premier m’avait laissé un goût amer (pour lire ma chronique, c’est par ici). J’étais à des années lumières d’avoir eu le coup de cœur. Mais, j’avais décidé de laisser encore une chance à cette saga de me convaincre.

Malheureusement, il n’y a pas eu de miracle et la mayonnaise n’a pas pris. Même si, je dois avouer que, ce deuxième tome m’a plus emballé que le premier.

J’ai été gênée par la vitesse à laquelle s’enchaînaient les événements. Comme c’est une série très courte (2 tomes, à peine), la mangaka a été obligée de raconter chaque épisode de manière très succincte (faute de place). J’ai, du coup, eu l’impression de survoler cette histoire et de ne pas être allée au bout des choses. Et même si, je peux comprendre ce qui a poussé Saki Aikawa à adopter un rythme aussi soutenu, je ne peux que le regretter. Pour moi, cela a desservi ce manga, rendant chaque épisode anecdotique.

Cela m’a aussi empêché de m’attacher aux personnages et de comprendre certaines de leurs réactions. Et, j’en aurais eu bien besoin pour passer par-dessus les facettes de leurs personnalités qui m’agaçaient. Entre Ayano et moi, par exemple, le courant n’est pas passé. Je l’ai parfois trouvé très niaise et certaines de ses réactions m’ont fait sortir de mes gonds (si j’avais pu, je l’aurais attrapé et secoué comme un prunier pour lui demander si elle était sérieuse).

Mais ce manga a aussi pas mal de points positifs. En commençant, par le talent de la mangaka, Saki Aikawa.

Elle a un coup de crayon sublime. C’est d’ailleurs, la couverture de son premier tome qui m’avait charmée et conduite à me lancer dans cette série.

Elle a aussi une plume très agréable, légère, ce qui contribue à rendre notre lecture fluide. Et personnellement, je trouve cela très agréable.

En plus, elle maîtrise à la perfection tous les codes du shojo et n’hésite pas à en abuser (pour notre plus grand bonheur). Son histoire est donc truffée de passages comiques qui m’ont fait mourir de rire.

Si seulement, je n’avais pas eu l’impression de lire une compilation d’anecdotes.

Ma note : Vous l’aurez compris, ce manga a autant de points positifs que négatifs. Malheureusement, les points négatifs ont largement pris le dessus lors de ma lecture. Je lui mets donc la note de 2/5.

 

Rédigé par Magali, le 28/03/2016

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×